L'hygiène et la santé

Le service communal d’hygiène et de la santé de la Ville détient, pour le territoire de la commune uniquement, une partie des compétences normalement dévolues au service santé-environnement de l’Agence Régionale de Santé (ex- DDASS), notamment la lutte contre l’insalubrité dans l’habitat, le suivi des alertes d’intoxication au monoxyde de carbone.

Le SCHS œuvre également, dans le cadre des pouvoirs de police du maire, en matière de respect du Règlement Sanitaire Départemental et en matière de nuisances sonores.

Toute demande de constat ou d’intervention devra être sollicitée par écrit, adressée impersonnellement au maire de Fougères.

Contact :
Service communal d’hygiène et de la santé
02 99 94 88 93
schs@fougeres.fr

Mise en place d'un guichet unique pour signaler un logement indigne :

Guli35 est un dispositif dont l’objectif est de signaler les situations d’habitat indigne dans le département d’Ille-et-Vilaine.

Toute personne ayant connaissance d’une situation d’habitat indigne ou habitant dans un logement indigne peut désormais saisir le GULI par téléphone, par courrier ou par messagerie électronique, qui orientera ensuite vers le partenaire institutionnel compétent : Agence Régionale de Santé (ARS), mairies, CAF... Suite à la saisie, des dispositifs incitatifs et coercitifs vont pouvoir être mobilisés.

Guli35 alimente l’observatoire nominatif des logements indignes et non décents mis en place dans le département.

Contact :
contact@habitat-indigne35.fr
0 806 706 806
www.habitat-indigne35.fr

 

Le monoxyde de carbone, c’est quoi ?
C’est un gaz inodore et invisible.

D’où vient-il ?
D’une mauvaise combustion des appareils fixes ou mobiles de production d’eau chaude et de chauffage, qu’ils fonctionnent au gaz, au pétrole, au bois… souvent liée à une ventilation insuffisante.

Comment l’éviter ?
En maintenant une aération permanente dans les locaux, en vérifiant les appareils et leurs conditions d’installation et en veillant au ramonage des conduits d’évacuation des fumées par un professionnel, une fois par an.

Quelles consignes, en cas de suspicion d’intoxication ?
En présence de maux de tête, nausées, vomissements… suspects : ouvrir portes et fenêtres, arrêter les appareils de combustion si possible, évacuer les lieux, appeler les secours (le 112 - n° d’urgence européen, le 18 ou le 15). Ne réintégrer les locaux qu’après l’avis d’un professionnel du chauffage ou des sapeurs-pompiers.