Le maire de Fougères a souhaité ses voeux aux partenaires

C'est le 20 janvier aux Urbanistes que le maire de Fougères, Louis Feuvrier, a salué l'ensemble des partenaires institutionnels et associatifs de la Ville.

A l’occasion de cette cérémonie , le maire de Fougères a d’abord remercié l’ensemble des partenaires institutionnels et associatifs de la Ville de Fougères pour les actions communes menées en 2019 : « Tous les jours, nous travaillons ensemble, nous élaborons des projets mis en œuvre à l’attention de nos concitoyens, qu’ils soient habitants du territoire ou qu’ils y viennent dans le cadre de leurs activités. Nous nous connaissons bien, nous nous faisons confiance. Merci pour votre engagement au quotidien, pour notre ville, pour les Fougeraises et les Fougerais et pour l’ensemble des habitants de notre territoire ».

Il a cité en exemple l’organisation des Jardins Féériques, temps fort qui monte chaque année en puissance, « grâce à la participation des nombreux partenaires rivalisant d’imagination et de créativité pour élaborer de magnifiques scénettes qui nous emmènent tout droit dans la féérie de Noël. Merci aux communes de Beaucé, Romagné, La Chapelle Janson, Louvigné du Désert, Maen-Roch, aux lycées, aux fleuristes et aux paysagistes qui se sont pris au jeu pour le plus grand émerveillement de tous, et aux associations qui se sont organisées pour proposer boissons et gourmandises aux 40 000 visiteurs, soit le double de l’an passé.»

Le maire a souligné cette dynamique, « qui traduit aussi notre capacité à nous mobiliser et à agir pour notre territoire, en comptant sur nos propres forces, nos propres ressources et notre propre engagement. Des partenariats facilités par la spécificité de notre ville, une ville à taille humaine qui encourage la proximité, l’échange et la rencontre ».

Les villes moyennes plébiscitées

D’après un sondage réalisé en 2019, si les Français avaient le choix, 43% d’entre eux s’installeraient dans une ville moyenne et 41% des moins de 35 ans voudraient y vivre, pour des raisons qui tiennent à la proximité et à la grande qualité de vie. Mais ils souhaitent aussi y trouver une offre de services plus importante, notamment en centre-ville. « Ces villes à taille humaine, a souligné Louis Feuvrier, sont à l’interface des grandes métropoles régionales et des territoires ruraux. Elles irriguent tout leur bassin de vie grâce au rayonnement qu’elles exercent. Leur rôle est fondamental en matière d’aménagement du territoire. Et le programme national « Action Cœur de Ville » témoigne de l’importance qui leur est accordée. C’est un bon accélérateur de projets, à une double condition :

- que le Gouvernement et le Parlement donnent la possibilité à l’échelon local de refuser l’ouverture des grandes surfaces le dimanche matin.

- de continuer à soutenir les projets structurants qui contribuent à renforcer le cœur de ville et ainsi à répondre aux besoins du Pays de Fougères ».

 

Chaque citoyen peut agir

Point essentiel pour conforter cette attractivité et ce dynamisme : l’engagement de chacun de nos concitoyens. « Nous avons tous, a précisé le maire, un rôle à jouer dans le développement de notre territoire. Chacun, par ses actions, petites ou grandes, peut participer à son attractivité, notamment en matière de commerce. Si la Ville a adopté un plan de soutien au commerce de proximité, ce n’est pas seulement à la Ville d’agir : tout consommateur a un impact sur la vitalité du commerce de proximité et sur sa pérennité. C’est l’implication de chacun et chacune d’entre nous, de chacun de nos concitoyens, qui fait aussi la réussite de notre ville ».

Plusieurs labels attribués à Fougères témoignent de la qualité de vie que la ville offre à ses habitants et de l’importance des animations réalisées. Pour Louis Feuvrier : « Ils sont aussi une reconnaissance de l’engagement fait au quotidien pour préserver ce cadre de vie ». En 2019, parallèlement aux labels Ville d’Art et d’Histoire et 100 plus beaux détours :

  • le Conseil National des Villes et Villages Fleuris a confirmé le niveau « quatre fleurs » pour Fougères, la plus haute distinction au plan national. Ce label tient compte du fleurissement mais aussi de tous les efforts réalisés en matière de préservation de la biodiversité et des ressources naturelles.
  • le label quatre lauriers, là encore la plus haute possible, dans le cadre des villes actives et sportives a été attribué à la ville.

Et dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques que la France accueillera en 2024, Fougères a obtenu le label « Terre de Jeux 2024 ». Comme l’a indiqué le maire, « des évènements seront régulièrement organisés en lien avec cet évènement mondial. Cela permettra notamment à nos concitoyens de découvrir de nouveaux sports et à la ville de donner encore plus de visibilité à ses actions en matière sportive ».

 

L’avancement des principaux projets municipaux

Louis Feuvrier a ensuite évoqué les projets déjà lancés ou à l’étude qui participent de manière forte à l’attractivité de Fougères et au développement du territoire :

  • en matière de développement économique et de formation, trois projets importants:

- le développement du campus des métiers de l’industrie du futur de Fougères-Vitré qui propose différents parcours de formation initiale et d’apprentissage des métiers de l’industrie

- l’ouverture, en septembre 2020, rue de la Moussais (locaux de Fougères Agglomération), d’une antenne du Conservatoire National des Arts et Métiers, le CNAM. Ce centre proposera des formations de bac - 3 à bac+3 : diplômes nationaux ou de certifications professionnelles, dispensés en ligne dans différents domaines : l’industrie, l’agro-alimentaire, le commerce, l’informatique et le numérique, le management, l’environnement…

- la création d’une résidence destinée à héberger les personnes en formation, qu’il s’agisse d’études initiales ou d’une réorientation. Ce projet, mené dans le cadre du programme Action Cœur de Ville, se fera en lien avec la Chambre de Commerce et d’Industrie et le Pays de Fougères

  • concernant les infrastructures de réseaux, qu’il s’agisse du numérique ou des transports :

- le déploiement de la fibre optique se poursuit et s’achèvera en 2020. Toute la ville sera couverte, et chaque ménage, chaque entreprise, chaque commerce, pourra alors avoir accès au très haut débit.

- la déviation de Fougères-Beaucé-Fleurigné à 2X2 voies a été retenue pour l’aménagement de la RN 12 ainsi que l’élargissement de la rocade sud de Fougères pour la mettre à 2X2 voies. « Il s’agit là, a précisé Louis Feuvrier, d’un impératif pour favoriser la desserte de notre territoire, sécuriser les bourgs traversés et faciliter le développement économique. Et pour faciliter la mobilité, l’une des deux voies pourra être utilisée à terme par un transport collectif ».

- le contournement nord de Fougères et de Lécousse, pour faciliter les liaisons entre le secteur de Louvigné et Fougères et dévier les poids lourds.

- enfin, pour la future pénétrante reliant la rocade Est au boulevard de Groslay, la ville vient de retenir, mi-décembre, un maitre d’œuvre chargé de la conception de la voie et de la coordination des travaux.

 

Dans le domaine de la transition écologique et énergétique, le maire a évoqué plusieurs projets déjà programmés :

  • pour favoriser l’usage des transports en commun, «  la Ville s’est engagée, en lien avec le Conseil Régional et Fougères Agglomération, à créer un pôle d’échanges multimodal place de la République. Ce sera un lieu de correspondance entre les différents types de réseaux de transport en commun et les cheminements doux. La gare routière conservera sa fonction actuelle de terminus des lignes régionales et scolaires ; elle sera sécurisée et réaménagée ».
  • autour du château, le projet de remise au bon état écologique du Nançon., pour permettre aux poissons de remonter la rivière, dont le démarrage des travaux est programmé en septembre 2020.
  • face au château, l’espace naturel constitué par la Carrière du Rocher Coupé. Une étude environnementale a été réalisée en 2019, pour recenser l’ensemble des espèces faunistiques et floristiques présentes sur le site et leur nombre. Dans les semaines qui viennent, les impacts du projet sur la faune et la flore seront connus ce qui permettra de l’ajuster le cas échéant et de l’adapter pour tenir compte de la biodiversité.

et d’autres concernant le quotidien des Fougerais ou l’attractivité touristique de Fougères :

  • la création d’un Centre d’Interprétation de l’Architecture et des Patrimoines, à proximité immédiate du château permettra d’en apprendre plus sur l’histoire de Fougères, sur son patrimoine industriel et sur Jean Guéhenno, écrivain fougerais et témoin privilégié de l’ère industrielle dans notre ville. Après procédure de concours, l’équipe d’architectes et de scénographes sera retenue à la rentrée 2020, pour un démarrage des travaux courant 2021.
  • en matière de sport, la salle de gymnastique ouvrira au public en septembre 2020, pour répondre aux besoins des associations et des établissements scolaires.
  • s’agissant du quartier de l’Annexe, où il est prévu de construire une crèche, une maison des jeunes, et environ 80 logements : l’emplacement exact de la crèche reste à déterminer ; s’agissant de la Maison des Jeunes, un architecte vient d’être désigné pour établir les plans de la construction (démarrage du chantier en septembre 2020) ; pour les logements, ils seront répartis entre Fougères Habitat et un promoteur privé. Quant à la Ville, elle va remplacer le préfabriqué de l’école maternelle Duguesclin par un nouveau bâtiment, plus qualitatif, dont l’implantation reste à définir.
  • la rue de la Pinterie va faire l’objet d’une requalification d’ampleur qui concernera à la fois l’habitat, l’espace public, le stationnement, les déplacements, le commerce... Cette opération s’inscrit dans le cadre du programme Action Cœur de Ville.
  • le dispositif d’aide à la rénovation des logements vacants qui concerne maintenant aussi des biens situés en dehors du site patrimonial remarquable et l’étude menée par Fougères Agglomération, en partenariat avec la Ville et dans le cadre du programme Action Cœur de Ville, préalable à la réalisation d’une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat – Renouvellement Urbain.
  • les actions en faveur du commerce de proximité : la vacance commerciale a diminué de manière significative sur la ville, l’expérimentation de boutiques-tests sera reconduite en 2020 et deux ascenseurs urbains vont être réalisés : l’un rue des Feuteries, l’autre au niveau du parking du Nançon,