La Maîtrise Saint-Léonard fête ses 120 ans

« Parce qu’elle le vaut bien » et ses 120 ans aussi, la Maîtrise mettra les bouchées doubles à la fin de la semaine. Elle présentera deux concerts, un vendredi, un dimanche.

Un anniversaire, deux concerts

Pour l'occasion,  deux oeuvres seront au répertoire :

  • le Concerto pour violon en ré majeur opus 35, du compositeur russe Piotr Ilitch Tchaïkovsky et la « Missa di Gloria », de Giacomo Puccini ;
  • le Concerto pour piano n°1 en mi mineur opus 11, de Frédéric Chopin et des Chœurs d’Opéras célèbres, de Mascagni, Tchaïkovsky, Donizetti, Verdi.

En outre, deux œuvres inédites, spécialement composées pour les 120 ans, l’une de Rodolphe Pierrepont, administrateur et compositeur des « Petits chanteurs à la Croix de bois », l’autre de Randol Alan Bass, compositeur américain fidèle à la Maîtrise, seront au répertoire..

Des artistes professionnels internationaux se déplaceront pour l’événement dont, notamment, les Russes Anatoli Karaev, violoniste, Sergey Tkachenko, ténor et Marina Fiérain-Belogorodtseva, pianiste.

La musique classique, dite aussi « la grande musique », conquiert un public fougerais de plus en nombreux. Qu’il soit profane ou initié, il sera aux côtés de la Maîtrise et de son ensemble instrumental pour partager, goûter et savourer un cadeau d’anniversaire musical magistral.

Nouveauté : pour une meilleure visibilité par l’ensemble du public, le concert sera diffusé sur des grands écrans installés sur les bas-côtés et au centre de la nef.

Eglise Saint-Léonard / 20h45 / Vendredi 29 novembre / 15h / dimanche 1er décembre

Tarifs : 25, 16 ou 8 € le concert / Pass deux concerts = 40 ou 25 €.

Retrouvez la Maîtrise sur : www.maitrise-saint-leonard.org

Œuvre Saint-Joseph, la Psalette, la Maîtrise Paroissiale
Trois noms, rien que pour elle. Son nom de baptême, elle le doit à l’abbé Chevrollier qui, en mars 1893, fonde l’œuvre Saint-Joseph dont la première manifestation officielle sera la Fête Dieu. Avec la vingtaine d’hommes et d’enfants qui la compose, elle devient la Psallette, nom qu’elle garde jusqu’au 6 août 1941, date à laquelle Saint-Léonard, nouvel Archiprêtré, fait d’elle la Maîtrise Paroissiale, Maîtrise Saint-Léonard. Son directeur musical actuel, Alain Chérel, mène la baguette depuis 34 ans avec une rage et une fougue stimulante et passionnée.