Un hommage à Thérèse Pierre

La Ville de Fougères rend hommage à la résistante fougeraise.

A l'occasion du 70ème anniversaire de la mort de Thérèse Pierre, résistante morte à 35 ans, une plaque sera dévoilée sur la façade de la maison qu'elle a habitée au 32 rue des Prés. Il y sera inscrit :

Ici vécut Thérèse Pierre de 1942 à 1943.
Enseignante à Fougères, elle organisa un réseau de résistance.
Elle fut arrêtée par la Gestapo le 23 octobre 1943.
Torturée, elle mourut  le 26 octobre 1943 à la prison de Rennes.
Ses dernières paroles furent : "Ils m'ont torturée, mais je n'ai pas parlé".

Ce projet de pose de plaque est une idée soumise à la Ville par le Collectif « Printemps des Femmes et des Filles » qui avait invité en 2011 Claudie Hunzinger à l’occasion de la sortie de son livre « Elles vivaient d’espoir ». L'ouvrage relate le parcours et l’histoire d’amour entre Emma (mère de Claudie Hunzinger) et Thérèse Pierre.

Dans le même temps, l'exposition " La Résistance en Ille-et-Vilaine " a pris place aux Ateliers. Déclinée en quatorze panneaux, elle est le fruit d’un travail important* mené par plusieurs partenaires : l’ADIRP 35 (Association des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes), l’ANACR 35 (Association Nationale des Anciens Combattants et amis de la Résistance), de l’Université de Rennes 2, de l’Office National des Anciens combattants et du Musée de Bretagne.

Après les Archives départementales, qui ont accueilli cette exposition de mai à juillet 2013 (affiche en PJ), la Ville de Fougères est la première en Ille-et-Vilaine à la présenter au public. Très pédagogique et illustrée par le dessinateur Loïc Schvartz, elle a pour ambition de poursuivre un travail de mémoire indispensable. Au fil des panneaux, elle propose des témoignages et des documents locaux sur les débuts de la Résistance (1940), les lieux occupés par les Allemands, les réseaux (1940-1944) mais aussi la répression, l'après-guerre et les lieux de mémoire en Ille-et-Vilaine.

* encadré par un comité scientifique sous la présidence de Jacqueline Sainclivier, professeur d'histoire à l'Université Rennes II, spécialiste de la Résistance en Ille-et-Vilaine

Cette exposition sera visible jusqu'au 23 novembre :

  • du lundi au vendredi de 9h à12h30 / de 13h30 à 22h, 
  • le samedi de 9h à 12h30 / de 13h30 à 19h et le dimanche matin de 9h à 13h.

Accès libre et gratuit.